Comment mesure-t-on ses moyens pour un tournage ? ‍♂️

05 November 2018
IMG_20181012_163134__01-min

Dans nos précédents tutos nous vous avons conseillé quant à la création d’une culture vidéo dans votre entreprise et son organisation. Aujourd’hui nous continuons sur cette lancée en s’attardant sur vos moyens techniques pour un tournage.

Mesurer ses moyens pour une vidéo c’est réfléchir aux moyens techniques et éditoriaux à votre disposition en amont. Ceux-ci se définissent comme tels :

Les moyens humains :

La vidéo que vous avez en tête implique un intervenant devant plusieurs collaborateurs avec un travelling pour montrer chacune des personnes ? À moins que vous n’ayez prévu une journée de tournage entière, des personnes disponibles et un matériel adéquat, cela parait peu envisageable, et surdimensionné.

En effet, si vos collaborateurs sont les bienvenus dans votre vidéo, il est peu probable que tous soient disponibles au même moment et pour un laps de temps important. Préférez donc les utiliser comme figurants à leur bureau. D’ici, ils seront présents dans votre plan et auront l’impression de contribuer à votre vidéo sans perdre de temps dans leurs tâches quotidiennes. Dans une précédente vidéo, Anna vous explique pourquoi les locaux sont vos meilleurs studios et cet aspect en fait parti.
Réquisitionner un grand nombre de personnes pendant plus de vingt minutes peut s’avérer difficile pour vous car gérer un groupe enthousiaste peut vous déconcentrer sur le principal aspect qui devrait vous concerner : le sujet de votre vidéo.

En effet, préférez tourner avec votre intervenant dans un endroit calme afin de ne pas vous retrouver en manque de temps et avec des annulations de dernière minute.

Les moyens techniques :

Si il est important pour vous de présenter vos locaux, vos collaborateurs ou d’autres détails dans des plans distincts, il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser un mouvement comme le travelling qui peut s’avérer difficile à réaliser et nécessite plusieurs prises avant d’avoir la bonne. De plus, vous n'êtes pas à l’abri au montage d’un détail tel qu’un tremblement, une secousse de la caméra et vous voici avec un plan à refaire. Il y a donc d’autres alternatives comme le panoramique ( un plan sur pied nécessitant juste de pivoter la caméra ) qui élimine le risque de tremblements et permet de voir autant de personnes qu’un travelling. Si vous souhaitez faire un plan qui nécessite de réussir en technique et que votre intervenant parvienne à réciter ses lignes d’une traite ? Prévoyez plus de temps et de prises qu’un plan normal.
Cela fait deux éléments à prendre en compte en plus d’un plan normal ce qui peut parfois doubler, même tripler le nombre de prises et par conséquent de temps de tournage.

C’est pour ça qu’il est donc nécessaire de bien mesurer ses moyens techniques car cela permet de maîtriser son temps de tournage et de vous faciliter votre tournage. Cela évite donc de se retrouver à repenser son storyboard et ses plans au moment du tournage et par conséquent d’avoir un résultat final plus qualitatif.

Si vous n’avez pas encore trouver les astuces pour instaurer une culture vidéo dans votre entreprise, n’hésitez pas à consulter l’article dédié à ce sujet ou farfouiller parmi les nombreux sujets sur notre blog ou notre chaîne YouTube.

Le format du mois : le "Guess What"
5 pratiques à mettre en place pour améliorer votre communication interne
Comment faire en sorte que le candidat se projette dans le poste ?

EasyMovie

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat