Ca nous fait une belle jambe...

12 February 2019
42F6-6

Vous avez aimé notre premier tuto sur le langage corporel ? Celui sur les bras croisés ? Et vous voulez en voir un autre ? Ça tombe bien, nous aussi ! Justement, Camille - business developer chez EasyMovie - a accepté de se prêter au jeu pour nous dire comment bien placer vos jambes face à une caméra. 

 

Nous n'en sommes pas encore à deviner exactement ce à quoi vous pensez juste en vous regardant gesticuler, mais nous en approchons. Camille est très douée pour déceler les idées non prononcées mais bien présentées. Cette dernière est dotée d'une véritable appétence à lire sur les corps comme elle lit des livres à moitié ouverts - parce que, disons les choses, ce n'est pas évident non plus...

1. Le support de rêve

Vous êtes à la recherche du fauteuil parfait pour votre salon ? Celui sur lequel vous passerez vos samedi soirs à regarder Les Demoiselles de Rochefort ou n'importe quel autre chef-d'oeuvre de Jacques Demy ? Celui sur lequel vous serez assis lorsque vos petits-enfants viendront d'eux-mêmes s'asseoir sur vos genoux ? Celui depuis lequel vous pourrez observer la finale de la coupe du monde 2022 opposant la France à [pays ennemis encore inconnus] ? Et bien vous êtes au mauvais endroit ! Ici nous parlons du parfait support pour vous soutenir pendant vos créations audiovisuelles. 

Notre chère Camille le rappelle déjà dans la vidéo, mais un fauteuil trop confortable est rarement une bonne idée dans le cadre d'un film d'entreprise. Si certains speakers savent parfaitement se contrôler et n'ont pas la fâcheuse habitude de s'affaler au fond comme pour entamer une sieste à l'instar des moins expérimentés, d'autres tombent dans le piège. L'idéal quand on est assis face à une caméra est d'opter pour un tabouret surélevé. Celui-ci sculptera davantage votre silhouette et maintiendra votre débit de parole, car oui, la posture joue sur l'énergie de prononciation.

L'autre grand avantage du tabouret surélevé est bien sûr de vous débarrasser de vos jambes... Oui c'est bizarre dit comme ça, mais on s'explique dans les lignes qui suivent.

2. Passement de jambes ⚽️

Les jambes donc ! Contrairement aux bras, les intervenants se posent moins la question "Qu'est-ce que je peux faire de mes jambes ?". Effectivement, celles-ci gigotent moins généralement, surtout assis. Sur un tabouret surélevé vous serez moins encombré par vos jambes dans la mesure où si vous hésitez entre les croiser ou les laisser pendre, vous pouvez tout simplement poser les pieds à terre et le problème est réglé.

Ensuite, pour ce qui est de la signification de leur positionnement, vos jambes peuvent être croisées de différentes manières, et donc raconter plusieurs choses. Exactement comme les bras croisés.

Par exemple, si vous les croiser en posant une cheville sur un genou, la position est assez ample pour donner une impression de suffisance qui n'est pas forcément la plus agréable pour un premier contact. Tandis que les genoux superposés - façon ministre - vous offrent une allure plus sérieuse et confiante. Croiser les jambes de cette manière peut signifier que vous savez de quoi vous parlez.

 

Nous nous retrouvons bientôt pour d'autres tutos sur le langage corporel. En attendant nous vous laissons avec un petit florilège de tutoriels made in EasyMovie.


 

 

Le format du mois : le "Guess What"
5 pratiques à mettre en place pour améliorer votre communication interne
Comment faire en sorte que le candidat se projette dans le poste ?

EasyMovie

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat