Entretien avec Blaise Kremer [2/3] : ses astuces pour des vidéos adaptées aux réseaux sociaux

11 May 2018

[2/3] Comment produire des vidéos à forte valeur ajoutée en entreprise ? Blaise Kremer, directeur associé de Novastream, est un expert de la question. Il nous a accordé un entretien en trois parties. Aujourd'hui, focus sur l'impact des vidéos sur les réseaux sociaux.

Blaise, nous te retrouvons pour la deuxième partie de notre grand entretien. Après avoir fait un état des lieux de la vidéo d'entreprise en 2018, passons à la pratique ! Toi qui héberges énormément de contenu avec Novastream, qui est un "YouTube pour les entreprises", tu en regardes tous les jours. Est-ce qu'il y a un type de vidéo que tu trouves particulièrement pertinent, ou qui fonctionne mieux que les autres ?

J'ai remarqué dans les statistiques de visionnage qu'un certain type de contenu fonctionne plutôt pas mal en communication interne : c'est tout ce qui est lié aux présentations de collaborateurs.

Il peut s'agir de reportages ou d'interviews qui peuvent être diffusés
sur les réseaux sociaux d'entreprise,
dans lesquelles un collaborateur va présenter son métier,
expliquer en quoi il consiste au quotidien, etc.

Ce sont des contenus très appréciés car ils permettent d'en savoir plus sur des personnes que l'on croise tous les jours sans vraiment savoir ce qu'elles font.


Les conseils de Ludiwine, Office Manager, pour présenter vos collaborateurs en vidéo.

Avec ton recul, quelles sont les trois règles essentielles pour un bon contenu diffusé sur les réseaux sociaux ? Comment faire pour optimiser cet engagement ?

La première règle, c'est de faire du contenu hyper court. Si vous dépassez une minute trente, ça devient critique.
Deuxième règle : faire un contenu punchy, qui donne envie, et qui dit très rapidement ce qu'on va trouver dans la vidéo.

Enfin, il y a une troisième règle qu'il ne faut vraiment pas négliger,
c'est la lumière.

C'est hyper désagréable d'avoir un contenu mal éclairé, on zappe ! Pareil pour le son, qui est aussi important que l'image. Il faut savoir parfois faire un petit effort là-dessus, comme utiliser un petit micro-cravate.

Comment mesurez-vous le succès d'une vidéo chez Novastream ?

Dans nos outils, il y a des trackers qui permettent de savoir de manière quantitative combien de fois la vidéo a été vue.
Mais il y a un autre aspect qui s'appelle l'engagement, c'est-à-dire la façon dont a été consommée la vidéo, notamment combien de personnes ont regardé la vidéo en entier. Cette courbe nous permet de comprendre que certains contenus sont parfois trop longs ou ont été mal présentés, et on les observe de près avec nos clients. Je conseille à tout le monde de s'y intéresser.


Rendez-vous la semaine prochaine la dernière partie de cet entretien, dédiée aux canaux de diffusion des vidéos tournées en entreprise.

Blaise Kremer organise régulièrement un Webinaire  sur l'utilisation de la vidéo dans la communication interne. Cliquez sur ce lien pour vous inscrire ! 
Comment annoncer sa présence à un salon ?
Pourquoi présenter ses produits en vidéo ?
Comment mettre en avant la formation de votre école ?

EasyMovie

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat